covid19

Je ne suis ni docteur, ni biologiste, ni quelqu'un ayant une autorité quelconque, mais je pense que si, dès le début de l'épidémie, nos gouvernants nous avaient dit :

"Portez un masque... mais malheureusement il n'y en a pas" que serait-il advenu ?

Une panique générale, des agressions multiples pour se procurer ces masques aux dépens des personnels soignants, des pompiers. Notre pays aurait été à feu et à sang.

Donc, je pense qu'à ce moment-là il a été vital de ne rien dire. Ce n'est que mon avis personnel, mais je le partage. Arrêtons de crier au complot !!!

Maintenant, qu'on commence à recevoir des masques et que des entreprises en fabriquent de manière artisanale, la situation est, bien évidemment, devenue très différente et donc les discours ont évolués, bientôt la majorité des habitants pourra se procurer un masque.

Il ne faut, malgré tout, pas oublier les consignes de prudence tels que lavages fréquents des mains, se tenir à bonne distance les uns des autres, respecter le confinement. On voit encore trop souvent des groupes (de jeunes la plupart du temps) se promener, se regrouper pour discuter et (ou) pour boire sans prendre de précautions.

Respectons les règles, même si elles nous coûtent...

Ce n'est qu'au prix d'un effort collectif qu'on réussira à endiguer cette épidémie.