Oui, ras le bol de cette minorité d'excités du bulbe qui s'opposent systématiquement à tout : pouvoir politique, scientifiques, force de l'ordre.

Nul n'est censé ignorer la loi, et chacun de nous doit s'y soumettre.

Si la frange infime de la population française qui défile au nom de "sa" liberté au mépris de celle des autres, faisait preuve d'esprit civique, il n'y aurait même pas eu besoin de Pass sanitaire, car si tous les Français (ou presque) étaient à jour de vaccination nous serions libérés.

"Le peuple est dans la rue" scandent-ils lors de leur défilés, en affichant des pancartes parfois ignobles, mais ils oublient qu'ils ne sont même pas 0,5 % de la population.

Ceux qui invoquent des effets secondaires (montés en flèche par les médias) malheureux, certes, mais dans une proportion infinitésimale, et qui en profitent pour se conforter dans leur position, feraient mieux de constater le nombres des hospitalisations des non vaccinés (près de 90 % des cas), plutôt que de croire toutes les infox qui circulent sur les réseaux sociaux alimentées par des complotistes de tous bords. 

ps

La grande majorité des Français est favorable aux mesures gouvernementales, mais ils ne défilent pas dans les rues, et les médias ne leur donnent pas la parole.