mardi 9 juin 2020

pour la police

Posté par Dedee-de-Nice à 07:58:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


dimanche 17 mai 2020

Et toujours la mentalité française

A travers le monde il n'y a pas un peuple plus friand de polémique que le nôtre. Les gens manifestent pour obtenir quelque chose ? Le gouvernement le lui accorde ? et bien çà ne va quand même pas !!!

Lisez cet intéressant billet de Roselyne Bachelot (oui vous savez, celle que la vindicte populaire a critiqué pour sa gestion d'une crise précédente), dont la majorité des opposants politiques a demandé au gouvernenent actuel de prendre modèle sur sa méthode.

signé Roselyne

Posté par Dedee-de-Nice à 09:17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 12 mai 2020

Réflexions...

"La France est un paradis, dont les habitants pensent vivre en enfer" Cette courte phrase issue d'un livre montre bien la complexité de la mentalité française. Nous sommes toujours mécontents de tout et souvent même de rien, nous voyons toujours le verre à moitié vide quand la plupart des habitants des pays voisins voient le verre à moitié plein.On n'est jamais content de la manière dont on est traité par rapport à son voisin.

Au lieu d'être satisfait de notre sort par rapport à d'autres personnes beaucoup plus défavorisées, on envie ceux qui sont au dessus de nous. On attend tout des autorités sans jamais leur en être reconnaissant.

LEVRES-FRANCE

Bref, on est Français, râleur impénitent et continuel. 

Pourtant un sourire en bleu, blanc, rouge est si agréable. 

Posté par Dedee-de-Nice à 06:00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 30 avril 2020

Les dangers d'Internet

Les réseaux sociaux sont un moyen formidable de communication, mais, gros bémol, ils permettent, également, de diffuser de nombreuses contre-vérités qui ensuite vont se propager par le biais d'internautes qui sans même vérifier une seule seconde de la véracité du contenu, sans même réfléchir sur la portée négative de leur action vont partager... et ainsi de suite !!! De quoi renforcer les thèses complotistes en tous genres.

internet

Ensuite, Internet est une grosse source de dépense d'énergie et de pollution. Bon, en même temps, en publiant je rejette du CO2 dans l'atmosphère, mais si çà peut conduire les gens à plus de responsabilité ce serait bien, mais c'est, hélas, un voeu pieux... Mais, selon la formule consacrée, je dis çà, je dis rien.

Posté par Dedee-de-Nice à 06:56:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 9 avril 2020

Grrrrrrrr 😡🤮

S'il y avait une justice immanente ce sont ces "sous-merde" qui devraient être infectés et pas ces pauvres gens qui ne demandaient qu'à vivre en paix.

Quand je pense que ce sont des azuréens qui agissent de la sorte, j'ai honte.

love-nice

Posté par Dedee-de-Nice à 11:26:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mercredi 8 avril 2020

Une chronique intéressante 👌

2020-04-08-erito

Pour tous ceux qui se prennent pour des sommités en mèdecine biologique ou en bonne manière de gouverner, pour ceux qui croient au complot dès qu'une annonce est faite, relisez ce billet paru dans nice-matin d'aujourd'hui... J'espère qu'il remettra en place certaines idées.

Posté par Dedee-de-Nice à 10:31:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 7 avril 2020

Un peu de logique

covid19

Je ne suis ni docteur, ni biologiste, ni quelqu'un ayant une autorité quelconque, mais je pense que si, dès le début de l'épidémie, nos gouvernants nous avaient dit :

"Portez un masque... mais malheureusement il n'y en a pas" que serait-il advenu ?

Une panique générale, des agressions multiples pour se procurer ces masques aux dépens des personnels soignants, des pompiers. Notre pays aurait été à feu et à sang.

Donc, je pense qu'à ce moment-là il a été vital de ne rien dire. Ce n'est que mon avis personnel, mais je le partage. Arrêtons de crier au complot !!!

Maintenant, qu'on commence à recevoir des masques et que des entreprises en fabriquent de manière artisanale, la situation est, bien évidemment, devenue très différente et donc les discours ont évolués, bientôt la majorité des habitants pourra se procurer un masque.

Il ne faut, malgré tout, pas oublier les consignes de prudence tels que lavages fréquents des mains, se tenir à bonne distance les uns des autres, respecter le confinement. On voit encore trop souvent des groupes (de jeunes la plupart du temps) se promener, se regrouper pour discuter et (ou) pour boire sans prendre de précautions.

Respectons les règles, même si elles nous coûtent...

Ce n'est qu'au prix d'un effort collectif qu'on réussira à endiguer cette épidémie.

Posté par Dedee-de-Nice à 10:24:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 13 mars 2020

Incompréhensible

colere

Par mesure de salubrité publique on a décidé de faire disputer des rencontres sportives à huis clos, de mettre en suspens des compétitions, d'annuler des événements ? Totalement d'accord. 👌

mauvaise humeur-2Mais qu'on autorise un très important groupe de personnes à s'agglutiner aux portes d'un stade où se déroule la rencontre à huis clos, avec une grosse promixité et des séances d'embrassades ? Alors là je ne comprends plus, mais alors plus du tout😡.

Risque de contagion dans le stade, mais pas aux abords du stade ? Pour moi le risque est le même. Ou on joue le match normalement ou on interdit les rassemblements autour des stades.

Je croyais que la logique était une des caractéristiques françaises. Apparemment non, Pierre Descartes a dû se retourner dans sa tombe !!!

Posté par Dedee-de-Nice à 09:49:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 7 février 2019

Marre 👎😡🤢

J'en ai marre de toute cette propagande "végan" sur tous les médias aussi bien télévisuels que dans la presse écrite. 

Je respecte ceux qui veulent vivre selon ces critères, mas je déteste qu'ils veuillent absolument que les autres suivent leurs préceptes.

Je ne les oblige pas à consommer de la viande, des poissons, des oeufs, du fromage, ni du miel, et de porter ni cuir, ni laine ni même de soie... mais qu'ils arrêtent de vouloir nous ordonner de les suivre.

C'est la nouvelle dictature à la mode !!! Heil Vegan 😡

Je déteste qu"ils saccagent les boucheries et les charcuteries.

Je déteste leur intégrisme.

Maintenant faisons un peu de science-fiction, voilà :

"Une loi a été adoptée interdisant le commerce et la consommation de toute denrée animale. Tous les éleveurs ont perdu leur gagne-pain, et que vont-ils donc faire de leurs troupeaux ? Les abattre ? Non bien sûr c'est interdit. Alors, comme ils ne peuvent plus les alimenter, ils les relâchent dans la nature.

Avec les hommes et ces nouveaux arrivants il n'y a plus assez de végétaux pour assurer la subsistance de tous.

Alors on va déforester au maximum pour pouvoir agrandir les terres agricoles. Et la forêt amazonienne, dont on nous dit qu'elle est vitale pour protéger la planète, va disparaître peu à peu.

Et les espèces animales qui en dépendent vont, elles aussi, disparaître"

Le véganisme est-il un bien pour la terre et ceux qui l'occupent ? 

La question mérite d'être posée ?

Pour ma part j'y ai répondu : Non, non et non !!! Chacun a le droit de vivre selon ses idées...

Posté par Dedee-de-Nice à 09:37:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 24 novembre 2018

Le jaune ? uniquement dans mon verre 🤮

mauvaise humeur-2

Pas de blocage qu'ils disaient, juste un peu de filtrage qu'ils disaient... et bien, moi je dis : paroles mensongères 😡😡

Au départ de Nice, la voie rapide est fermée car des piétons y circulent. Au péage du Muy petit ralentissement, mais pour le moment tout va bien.

Mais au retour çà se gâte. Où sont passées les promesses de ne pas bloquer ? Dieu seul le sait.

Péage du Muy : 40 minutes pour faire un kilomètre et des abrutis qui se réjouissent d'emmerder les automobilistes.

Péage du Capitou : plus d'une heure pour faire moins de deux kilomètres... et cerise sur le gateau ces c***ards en jaune ont décidé que pratiquement aucune voiture ne franchirait le péage et que tous les véhicules devaient sortir à Fréjus... sauf quelques priviliègés arborant un gilet jaune sur leur tableau de bord, qui eux, pouvaient filer direct et s'éviter ainsi encore au moins une heure et demie de quasi sur place.

J'en ai eu ras le bol, et profitant que ces emmerdeurs laissaient passer un poid lourd, j'ai tiré tout droit vers le péage me faisant traite de connasse par une grosse truie. De plus un excité a brisé mon rétroviseur au passage, au risque de se faire renverser.

Inutile de vous dire que j'étais passablement énervée de voir que des trous du cul s'autorisent le droit de décider où nous devons circuler.

Si j'avais été le préfet, j'aurais fait venir l'armée pour dégager tout ce ramassis d'imbéciles.

Posté par Dedee-de-Nice à 22:33:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]